Être plus efficace en maîtrisant son inconscient

2 Avr, 2018 | DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Il est reconnu que le cerveau est traversé par environ 60 000 pensées par jour. Votre pilote automatique, plus communément appelé subconscient ou inconscient, les gère sans que vous en rendiez compte.

Tchekov disait que l’ « on est ce que l’on croit ».

Votre vie est le miroir de vos pensées. Si vos pensées sont positives, optimistes, vous aurez un quotidien positif, fait de belles rencontres, de situations agréables et de réussite. Si vos pensées sont négatives, vous aurez des journées stressantes en attirant toutes les situations et personnes à problèmes.

Vous être le propre scénariste de votre vie. Tout dépend  de cette petite musique que vous jouez vous-même en permanence dans votre tête.

Comment cultivez vous donc votre jardin/vie ? Utilisez-vous des bons produits/idées pour que sa disposition, ce qui y pousse, soit beau et bon ? Ou utilisez-vous en permanence des produits/idées, de mauvaise qualité/négatives ou périmés/du passé, donc laissant les mauvaises herbes et les fruits amers y pousser ?

 

Je ne peux pas m’empêcher de penser négatif !

Pensées négatives et pensées positives

Quand on a compris que ce sont nos idées négatives qui créent un environnement mauvais, on a déjà fait le bon diagnostic qui va nous permettre d’avancer.

Mais à ce stade, beaucoup disent qu’ils ne comprennent pas d’où viennent ces idées négatives. Ils  essaient d’avoir des idées positives, d’avancer vers la lumière mais n’y arrivent pas. Les idées négatives arrivent toutes seules dans ma tête et je ne peux pas m’empêcher d’en avoir.

Et c’est là où ça se complique. Ou plutôt c’est simple mais, sans jeu de mot, il faut en avoir conscience.

Car chacun ici possède un pilote automatique que l’on va appeler inconscient. Ce pilote automatique organise 90% de nos activités quotidiennes pour nous faciliter la vie. Comment ? Il nous évite de réfléchir constamment aux opérations qui, pour nous, semblent simples, mais qui sont très complexes en réalité pour le cerveau comme la marche, la conduite, etc.

 

Être conscient de son inconscient

Mais si ce pilote automatique est un véritable trésor nous permettant parfois de rentrer chez nous en marchant, sans même réfléchir au trajet, car nous sommes absorbés par autre chose, il va aussi hélas automatiser beaucoup de pensées négatives enregistrées au fil du temps et dont nous ne nous rendons même plus compte.

Ces pensées résultent des nombreuses paroles négatives qui ont été répétées pendant l’enfance, durant la scolarité ou même dans le cadre de son activité professionnelle. Et parfois l’inconscient a une action encore plus sournoise. En effet, quand on vit une situation d’échec, quel que soit le domaine, une forte charge émotionnelle négative se greffe à cet instant. Ce moment marque l’inconscient qui, pour protéger la personne d’une grosse déception future, va l’empêcher  de prendre des initiatives futures.

Cette volonté de protection atteint le but contraire et ne fait qu’enfoncer encore plus dans une prison d’immobilisme. Quand vous échouez, que ce soit une prise de parole en public ou dans tout autre domaine, le meilleur moyen de rebondir est bien sûr tout d’abord d’analyser les raisons de l’échec pour ne pas refaire la meme erreur mais c’est surtout de retenter rapidement et de ne pas laisser le sentiment d’échec se figer dans votre inconscient.

 

S’éloigner des sources de pensée négatives

Conscient et inconscient

Alors, aujourd’hui quand on comprend d’où peuvent venir les pensées négatives, on comprend qu’on doit s’ éloigner de ceux qui mettent des idées négatives, des sentiments négatifs, de la dévalorisation dans votre vie.

Mais parfois, s’éloigner de certaines sources négatives est quasiment impossible, comme la famille par exemple. Pour ces personnes, il faut s’en éloigner psychologiquement et non pas physiquement au risque de se détruire et de détruire un cadre familial précieux.

D’autant que de nombreux parents et membres de la famille qui ont des effets négatifs sur vous ne font que reproduire ce qu’ils ont subi quand ils étaient jeunes. Ils n’ont meme pas conscience du mal qu’ils font. Soyez leur donc de bonne compagnie mais éloignez-vous psychologiquement de ce qu’ils disent.

 

Remplacer les idées négatives par des idées positives

Atteindre les sommets

Il n’y a pas de méthode miracle pour restaurer le cerveau totalement. Il n’y a pas de méthode miracle qui permet de vider sa tête comme l’on vide un sceau rempli d’eau pleine de saletés.

Le travail doit se faire progressivement et sur la durée. Certains qui ne font pas le bon travail d’analyse se trompent de chemin et prennent des raccourcis dangereux. Ils prennent des médicaments pour oublier, des stupéfiants, ou s’adonnent à des activités addictives (comme l’excès d’internet, etc.). Ces méthodes ne font qu’oublier, masquer, ce qui reviendra encore plus fort plus tard dès que l’activité addictive aura cessé.

Il faut re-remplir notre cerveau avec de la bonne information. Comment ? En écouter des vidéos de remotivation, en lisant des choses positives (notamment sur les méthodes de développement personnel), en faisant des choses qui font plaisir sans vous détruire (ne pas se réfugier dans la nourriture par exemple), en méditant, en faisant du sport ou de l’auto-hypnose. L’essentiel est de retrouver un sentiment intérieur de réussite. Se fixer des petits objectifs permettra par le cumul de tous ces petits objectifs de cultiver un sentiment positif.

A la fin de ce chemin de reprogrammation de son inconscient, il y a l’assurance de retrouver une énergie intérieure positive. Connecté au monde de manière positive, vous ne pourrez qu’attirer des choses positives dans votre vie.

 

Jamel DRIDI